En somme, et les tracés qui seront mis en ligne le démontrent amplement, les capteurs, placés en n'importe quel point du corps mais pour plus de confort sur chaque jambe (et non plus sur le front comme avec le gayographe), enregistrent des vibrations et mettent en évidence la dynamique musculaire liée à l'état physique, mental et psychique du sujet.

Le capteur gauche enregistre les activités de l'hémisphère droit et le capteur droit les activités de l'hémisphère gauche, puisque chaque hémisphère cérébral contrôle la moitié du corps se trouvant du côté opposé. Lorsque les tracés sont synchrones, le sujet est en parfaite harmonie, en parfaite unité.

Mais le plus souvent, les tracés présentent une dissymétrie parfois importante. Cette dissymétrie peut  être d'origine organique, le sujet consultera alors son médecin, et les exercices de Psychosynthèse Unicitaire apporteront une aide complémentaire. Mais l'origine peut être mentale, auquel cas, une importante rééducation doit être entreprise.

Si une personne se sent en état de mal être, cette dystonie interhémisphérique peut seule en être la cause et le rétablissement de l'équilibre par des exercices appropriés apporte le mieux être souhaité. Un enregistrement est effectué avant et après toute cure et le sujet voit objectivement son évolution .Ce mieux être ressenti est également visible sur le tracé de contrôle.

Prenons l'exemple du spasmophile : un enregistrement micropléthysmographique met en évidence très rapidement les signes de spasmophilie mais ces signes peuvent se situer soit sur le côté droit, soit sur le côté gauche, soit sur les deux côtés (des exemples de ces tracés seront mis en ligne ultérieurement). Il est bien évident que les exercices proposés ne seront pas les mêmes dans tous les cas et qu'ils seront spécifiques. Alphonse Gay et moi-même avions été invités par Madame Goreux-Marois à participer à la 9e Conférence–Débat, sous l'égide du Ministère de la Recherche, à Paris, le 6 juin 1991, dans les locaux de la Sorbonne. Alphonse Gay était intervenu sur le thème "Visualisation graphique de l'énergie spécifique à chacun".

Les exercices appropriés ne doivent et ne peuvent en aucun cas se substituer au traitement prescrit par le médecin.

En effet, la Psychosynthèse Unicitaire n'est pas une thérapie au sens commun du terme. Cependant,dans la mesure où la personne apprend à se détendre, parvient à contrôler ses "hémorragies émotionnelles", sait prendre du recul par rapport à des situations anxiogènes et retrouve le contrôle de soi, cette méthode résout bien des problèmes, qu'ils soient réels ou apparents, situationnels, professionnels ou familiaux.

Tous ces sujets sont très largement développés dans l'ouvrage de Michelle Gay-Laurans, "La Psychosynthèse Unicitaire". Voir

http://www.eklectic-librairie.com/interdisc02-gay-laurans-michelle-psychosynthese-unicitaire.html

A suivre... regardez dans la colonne de droite et cliquez sur 5 dans la liste des messages quand celui-ci apparaîtra.